« sel noir d’Himalaya » en pot

« sel noir d’Himalaya » en pot

5,70

Présentation 

The Popote vous aide à prendre soin de la planète : pot en verre recyclable à fermeture mécanique de 80g

Poids 0.230 kg
Dimensions 8 × 5 × 5 cm

Une recette : pelez une mangue juste mûre que vous détaillez en tranches régulières sur une grande assiette. Parsemez de quelques rouelles d’oignon frais, puis de raifort ciselé, d’endive rouge et de carottes taillées en julienne fine. Au centre de l’assiette, garnissez d’une chiffonnade d’épinards, assaisonnez tous les légumes de sel noir à discrétion. Enfin, mélangez au fouet dans un bol du jus d’ananas et du jus de citron avec du lait de coco. Assaisonnez de curcuma, gingembre en poudre et piment. Servez avec la sauce à part.

Un sel qui a une odeur d’œuf est à priori compliqué à utiliser pour notre cuisine occidentale. Mais en Asie, il y a longtemps que l’on a appris à l’accommoder. En Inde, il est utilisé dans le « chaat masala », un mélange d’épices et de « kala namak », notre sel noir. Il apporte acidité dans les chutneys, assaisonne des salades et même des fruits. Dans la médecine ayurvédique , c’est une épice qui refroidit, qui facilite la digestion ou sert de laxatif. Depuis quelque temps, la cuisine vegan s’intéresse au sel noir, dont le goût et l’odeur remplacent d’une manière inattendue les oeufs. Accommodé avec du tofu, il est également délicieux.

Le sel noir de l’Himalaya a plusieurs provenances : Pakistan, Bengladesh, Népal ou Inde. C’est donc plusieurs régions himalayennes qui possèdent des étendues de sel. Le notre provient d’un important lieu de production de sel, le lac salé de Sambhar, le plus grand lac salé d’Inde situé au Rajasthan. Il est appelé sel noir, mais sa couleur est plutôt violacée et ce qu’il soit en cristaux ou en poudre. Il renferme de nombreux composés chimiques : le chlorure de sodium donne la saveur salée, le sulfure de fer donne la couleur violet foncé, le sulfate de sodium le goût légèrement acide… Le sulfure d’hydrogène (soufre + hydrogène), qui est un produit toxique à haute dose, est lui aussi présent dans le sel noir, mais en si faible quantité qu’il ne présente aucun danger. Au contraire, l’odeur d’œuf dur ou de lait bouilli de ce composant chimique est caractéristique et donne une vraie identité à ce sel vieux de plusieurs milliers d’années. Cependant, attention aux contrefaçons ! En effet, il est possible d’obtenir du sel noir industriellement grâce à une combinaison chimique. Nous nous assurons auprès de nos fournisseurs d’une provenance conforme à votre attente afin de vous offrir un produit authentique.