Poivre blanc du Penja en pot de 35g

Poivre blanc du Penja en pot de 35g

10,30

Présentation

The Popote vous aide à prendre soin de la planète : pot en verre en fermeture mécanique recyclable de 35g net de produit

Pour une conservation optimale, tenez le produit au sec et à l’abri de la lumière. Refermez le pot après chaque utilisation.

Poids 0.190 kg
Dimensions 5 × 5 × 8 cm

Une recette The Popote (pour 4 personnes):

En saison, ôtez la peau de 8 pêches jaunes juste mûres en les mondant dans une eau bouillante quelques secondes. Coupez en 2 et ôtez le noyau, réservez.

Prenez 25cl de lait de coco, 4 jaunes d’œufs, 35g de farine, 60g de sucre, une cuillère à café de poivre du Penja concassé finement. Blanchissez jaunes et sucre, ajoutez farine et poivre, versez le lait bouillant, mélangez intimement et cuisez à feu moyen sans cesser de remuer pour réaliser une crème cuite. Réservez au froid.

Rôtissez les moitiés de pêche dans une poêle et du beurre chaud. Égouttez sur une grille à pâtisserie pour récupérer le jus. Une fois refroidies, garnissez le creux des pêches de crème cuite au poivre, placez sous le grill du four.

Otez le beurre cuit de la poêle, la remettre à feu vif avec 100g de sucre roux et 50g de beurre pour obtenir un caramel blond. Déglacez prudemment avec le jus d’égouttage des fruits, 1 jus de citron et de l’eau pour obtenir un sirop un peu épais. Nappez le fond d’assiettes creuses du sirop, déposez les pêches gratinées et décorez avec des feuilles de menthe fraîche. Accompagnez d’une glace pistache artisanale.

Le poivre du Penja est puissant. Il suffit de croquer un grain pour s’en rendre compte. Son terroir riche et volcanique lui permet de concentrer des arômes uniques. Son arôme boisé, légèrement mentholé, laisse présager des saveurs exceptionnelles. Concassez le pour en appréciez la longueur sous le palais.

Une simple pincée de ce poivre moulu sur des huîtres est un régal. Le gibier en fera ressortir les notes animales. Avec lui, une salade de fruits frais devient une surprise gustative. Il créera son effet sur une tartine de fromage de chèvre ou de Brillât Savarin crémeux.  Enfin, soyez curieux en le moulinant sur une tarte aux fraises, une citronnade très fraiche ou une poêlée de cerises chaudes accompagnée de glace vanille.

Le poivre blanc du Penja est un vrai poivre de la famille Piper negrum, une liane géante originaire de la côte de Malabar. Débarrassés de la pulpe, lavés, les grains sécheront sous le soleil dans la province de Moungo au Cameroun. Cette région de terres volcaniques fertiles offre un terroir idéal à la liane du poivre.

Sa renommée comme un des meilleurs poivres du monde est la conséquence de son appellation IGP (Indication Géographique Protégée) obtenue en 2014, une première en Afrique. Le travail des femmes de villages, expertes dans le rouissage, le lavage, le séchage et le tri des grains, est réalisé entièrement à la main, grain par grain. Cette méthode n’a pas changé depuis des générations.

Originaire de l’Inde, le poivrier du Penja a été introduit au Cameroun dans les années 30 par un français, Monsieur Decré, planteur de bananes. La 1ère exportation d’une récolte de 40kg de poivre aura lieu en 1954. La très nouvelle culture du poivre est alors discrète. De nos jours, celle-ci dépasse les quelques kilos exportés du début pour 18 tonnes chaque année. Si cette quantité reste anecdotique à l’échelle mondiale, l’intérêt porté par de grands chefs de cuisine a placé le poivre du Penja au sommet.