« mélange dukkah » en pot, épice maison

« mélange dukkah » en pot, épice maison

7,30

Présentation 

The Popote vous aide à prendre soin de la planète : pot en verre recyclable à fermeture mécanique de 40g de produit net et étiqueté de la composition

Mélange d’épices SANS GLUTEN à tenir au sec et à l’abri de la lumière

Que contient notre mélange ?

Notre Dukkah ouvre une fenêtre de la cuisine égyptienne. Rouge grâce au paprika, légèrement piquant, il embaume aussi des saveurs épicées de la badiane, la coriandre et le cumin. En ajoutant de l’huile essentielle d’orange, nous lui avons apporté une touche orientale. Mélange légèrement pâteux grâce à la présence de sésame et d’arachides grillées, c’est une spécialité qui se mange sur du pain imbibé d’huile d’olive à l’apéro. 

Composition : badiane, graine de tournesol, noisette, coriandre, cumin, sel, piment Habanero, paprika, zeste d’orange

Poids 0.180 kg
Dimensions 8 × 5 × 5 cm

Une petite recette : 

Achetez 4 escalopes de volaille de 160G environ que vous poêlez à feu moyen dans un peu de beurre en maintenant le cœur cru. Retirez de la poêle une fois bien dorées sur chaque face. Dans la même poêle contenant les sucs caramélisés, déposez 4 1/2 poires à chair ferme (Abate, Comice), ajoutez un peu de beurre pour qu’elles rissolent au mieux sur chaque face, retirez, réservez.

Rissolez maintenant un petit oignon haché finement, ajoutez le Dukkah, versez 1/2 litre de jus pomme, le 1/4 d’un “Bouillon Cube”, réduisez ce jus jusqu’à léger épaississement. Replacez les escalopes de volaille en baissant à feu doux pour les tenir moelleuses. Servez avec au choix un  peu de riz vapeur, des macaroni ou quelques pommes de terre rissolées.

Petit conseil culinaire 

La présence de fruits secs torréfiés (arachide et sésame) donne au mélange une consistance légèrement pâteuse. Cette particularité changera en sauce les jus de viande ou de volaille rôtie. Attention cependant de ne pas laisser trop cuire les sauces obtenues, car il contient aussi du sel. Il assaisonnera parfaitement un gigot d’agneau. Saupoudré sur des légumes il en changera la couleur et les aromatisera à merveille. Dans une vinaigrette sans moutarde, il donnera du peps à vos salades.

La gastronomie égyptienne est composée d’influences du Moyen Orient et d’Afrique du Nord, tout comme de Grèce ou de France, reflétant ainsi la diversité et la richesse de son histoire. Ces influences sont variables à travers le pays. L’influence méditerranéenne est plus apparente à Alexandrie, alors qu’à Assouan, les cultures nubienne et soudanaise sont plus présentes.